Category Archives: Articles

Intégrer un nouveau collaborateur

INTEGRER UN NOUVEAU COLLABORATEUR DANS L’ENTREPRISE

Marc Durand rejoint votre entreprise au poste de directeur commercial. Les enjeux pour lui, comme pour vous sont importants ; ces enjeux sont à la fois stimulants et source de stress pour les deux parties.
Selon les statistiques, Marc a 40 % de chance de ne pas conserver ses nouvelles fonctions au cours de la première année.
Et si votre processus d’intégration était la clé du succès ?

L’intégration de Marc du point de vue du terrain relationnel

Nous sommes co-responsables dans nos relations, l’intégration de Marc dépend tout autant de son aptitude propre à créer du lien qu’à celui de l’équipe existante à l’accueillir, le former et l’informer des usages de l’entreprise.
Tout changement dans une organisation produit un effet sur l’ensemble.
Une bonne intégration nécessite un bon terreau relationnel. Si Marc arrive dans un climat orageux, ou un terrain miné, son intégration va être complexifiée, il risque fort d’être pris à parti, de faire face éventuellement  à de la rétention d’information, d’être sur ou sous-investi par son environnement pour compenser des situations antérieures ou conflits non résolus…, ainsi va-t-il être ralenti voir empêché de remplir sa mission comme elle est entendue dans son contrat, malgré toute sa bonne volonté.
Le projet d’intégration d’un nouveau collaborateur est une opportunité pour l’entreprise d’assainir son climat relationnel. Une ressource externe spécialisée dans la gestion des relations interpersonnelles va permettre sans avoir de parti pris, de poser un diagnostic relationnel. Cet audit dispensé auprès de l’équipe de travail du nouveau collaborateur, va permettre par la suite :
• Pour créer une dynamique collaborative et une communication efficace, de suivre une formation collective en communication relationnelle.
• Pour résoudre un conflit entre deux personnes produisant du trouble et des tensions sur l’ensemble, d’envisager une médiation. La neutralité de la ressource externe est un atout majeur pour la mise en confiance de chaque partie.
• Pour répondre au besoin de certains collaborateurs de savoir accueillir le changement qui leur est proposé,  de retrouver de l’enthousiasme ou d’apprendre à mieux se positionner, il sera alors  proposé un accompagnement individuel.
Ce travail de fond sur la forme va permettre à l’entreprise de gagner en temps et en efficacité, Marc trouvera des interlocuteurs qui auront développé un esprit d’entreprise collaboratif allant à l’essentiel de leur mission ; cela n’empêchant en rien les affinités de se créer et les identités de se sentir respectées.

Complément de l’article
Le recrutement
– Le parcours d’intégration
– Le terrain relationnel*
– Le coaching d’intégration.

22Sep/16

ENERGIE – POINTS DE VIGILANCE

Energie -Premiers points de vigilance à avoir pour maintenir une bonne dynamique de vie.

p1030560

  • POSEZ VOUS

Nécessairement quelques minutes. Un arrêt est comme un silence, un temps indispensable pour se recentrer sur l’essentiel en soi et son énergie vital. Si vous ne vous posez pas, votre corps vous renverra l’information par une fatigue plus prononcée, malaise, maladie ou accident.

  • RESPIREZ

N’hésitez pas à faire 2-3 grandes respirations pour vous reconnecter à l’instant présent. Cette respiration est nécessaire pour diminuer l’agitation intérieure qui tant qu’elle sera là agira tel un parasite sur votre énergie.

  • OBSERVEZ

Dès que votre énergie commence à diminuer, quels sont les éléments en jeu. Evitez d’émettre du jugement ou de l’auto-jugement qui sont des grands consommateurs d’énergie. Scannez-vous en quelque sorte ! quel est votre état général, vos sensations physiques, émotionnelles, mentales. Quel est le contexte, les personnes en jeu, le moment de la journée, tous ces petits détails qui paraissent anodins et font néanmoins partie de votre scénario.

  • ÉCOUTEZ

Quel est votre besoin et ce qui produit un désaccord intérieur. Un besoin est essentiel et ne doit pas être confondu avec un désir qui est seulement une des multiples possibilités qui vous permet de répondre à votre besoin.

Petit exemple de désaccord : Vous avez besoin de sommeil et quelqu’un vous impose du bruit. Votre besoin n’est pas qu’il se taise (c’est seulement une réponse possible pour satisfaire votre besoin). Votre besoin est bien celui de dormir, c’est un besoin physiologique essentiel ! Vous allez en comprenant cette nuance pouvoir exprimer votre besoin à votre voisin (besoin qu’il doit aussi avoir, mais pas aux mêmes heures !), et ensuite seulement faites lui votre demande de calme et de silence.

Comment voulez-vous que nous nous écoutions les uns les autres ? Nous sommes déjà en difficulté pour entendre les besoins qui s’expriment en nous ! En vous mettant à l’écoute de vos besoin vous allez pouvoir trouver une multitude de possibilités. Elles aboutiront à perdre moins d’énergie, vous rendre la vie plus agréable avec des rapports de voisinage plus posés.

  • INTERROGEZ-VOUS,

avez-vous laissé votre pouvoir à quelqu’un et vous sentez-vous victime d’une situation qui se répète ? Que pourriez vous entreprendre de différent ? Vous faudrait-il acquérir de nouvelles compétences, apprendre à vous positionner, à formuler une demande sans vous énerver, à savoir dire non…

  • AGISSEZ,

Adoptez un fonctionnement qui vous assure de reprendre de l’énergie sans inverser les jeux de pouvoir. Rappelez-vous qu’une action vise un résultat, même inconscient,  soyez attentif à la sur-réactivité qui n’est pas approprié pour vous mener à des résultats satisfaisants.

  • CHOISISSEZ D’ÊTRE ACCOMPAGNÉ

C’est utile pour maintenir vos efforts jusqu’à un résultat satisfaisant. Seul, nous sommes souvent bien plus doué pour répéter nos erreurs que les corriger et adopter une attitude plus adaptée. Le résultat à cette attitude de replie sur soi est souvent la fatigue, la baisse d’estime de soi, la démoralisation et la victimisation.

Les réponses se trouvent dans vos actions, votre regard, vos attitudes vis à vis de vous-mêmes et des autres. c’est vous qui choisissez le but nous ne faisons que vous permettre de poser les bonnes stratégie pour l’atteindre.

N’attendez plus d’aller mal pour aller mieux ou bien ! Agissez, reprenez le pouvoir sur votre vie !

CONTACTEZ-NOUS

21Sep/16

Comment sortir du désaccord ?

Apprendre à communiquer nous fait emprunter de multiples chemins, chemin en soi fait de nos ombres et nos lumières et chemins vers l’autre qui peut nous amener à tout moment à éclairer ou obscurcir une part de nous pas suffisamment conscientisée.

Diapositive1
Peuvent alors surgir avec certaines personnes des émotions agréables et d’autres qui le sont moins; néanmoins, ces émotions sont d’excellents indicateurs de nos états intérieurs et d’interpellations pour activer des changements.
Aujourd’hui, je vous invite au petit jeu « désaccord – accord » que je pratique dès que quelque chose me contrarie. Je ne sais pas vous, mais pour ma part, j’essaie de projeter le moins possible mes contrariétés sur l’autre, c’est un exercice pas simple du tout car le modèle de nos éducations nous ont souvent mener à l’inverse. J’ai appris à me responsabiliser dans ce que je vis, je sais que l’accusation et les reproches sont stériles.
Il est préférable d’écouter ce qui se joue en nous, quel besoin n’est pas satisfait et éventuellement quelle demande nous pouvons faire…
Mais revenons à cet exercice de responsabilisation du « désaccord -accord » :
je fais deux colonnes sur une feuille de papier : dans la première, j’inscris et clarifie mon désaccord, ce avec quoi je ne me sens pas bien, une parole entendu, un état d’être, une frustration, une sensation d’être divisée…Puis je vais me poser cette question :
– Que puis-je faire pour sortir de ce désaccord, de cet inconfort qui ne dépende que de moi et me permette de retrouver l’unité intérieure?
Puis je laisse venir les réponses qui peuvent se définir dans une action à entreprendre, un changement d’angle de vue…
Par exemple si je ne me sens pas bien parce que je n’ai pas de nouvelles d’une personne, je peux en précisant mon désaccord repérer que je me sens négligée ou que mon besoin de reconnaissance n’est pas pris en compte ou encore il peut se cacher une peur qu’il soit arrivé quelque chose à cette personne et donc je suis en soucis.
La première chose sera de bien identifier le trouble et ce à quoi ça vous ramène, c’est là où prends la racine du désaccord présent qui se vit en vous.
Ensuite dans les accords vous pouvez par exemple trouver une réponse à votre besoin de reconnaissance en le sortant du conditionnement à cette seule personne et pratiquer des affirmations du type « je suis reconnu et estimé par…, puis vous établissez un liste de toutes les personnes avec lesquelles vous vous sentez reconnu et ainsi retrouver en vous l’unité intérieure. Vous pourrez aussi décider d’aller au devant de la personne, de l’appeler, de lui faire une demande…vous pourrez choisir si par exemple vous êtes dans un moment de déprime, de vous entourer de personnes positives et joyeuses…
Cherchez l’accord jusqu’à l’avoir trouvé !
Parfois l’accord passe juste par l’acceptation pleine et entière de ce qui est…de vos émotions, de vos frustrations… : sortir désaccord

relaxation, techniques de communication, EFT, sport, naturopathie, hygiène alimentaire…Autant de techniques qui peuvent vous aider à trouver une unité, un accord majeur avec vous-même.
Ne laissez plus vos désaccords intérieurs miner votre vie intervenez dès qu’ils surgissent, prenez le pouvoir de votre vie ! Découvrez le cadeau caché derrière chacun de vos désaccords, ils ne sont que des invitations à créer une vie pleine, harmonieuse et consciente.

17Août/16

Changement de cap ! CHOISISSEZ LA JOIE !

Changement de cap-choisissez la joie !

  • Changement de regard

Confucius nous dit : « la joie est en tout, il faut savoir l’extraire », véritable philosophie de vie qui guide mes pas depuis quelques années. Véritable travail alchimique de changement que d’extraire la joie par un processus d’apprentissage, qui amène à transformer nos difficultés et nos épreuves pour en faire d’importants leviers de progression.

image003

Une autre phrase porteuse, celle d’un autre sage, Gandhi qui dans son invitation « INCARNE LE CHANGEMENT QUE TU VEUX VOIR SE REALISER DANS LE MONDE  » nous fais comprendre combien nous avons tous les moyens aussi modestes soient-il de pouvoir faire évoluer nos scénarios de vie. Même si nous dépendons de systèmes souvent dysfonctionnels, nous avons la possibilité de nous assouplir, d’apprendre, de proposer et d’avancer sur bien des possibilités extérieures à ces systèmes.« Incarne le changement que tu veux voir se réaliser »est une très belle invitation à manifester le meilleur de soi dans le monde que nous côtoyons, avec nos proches, nos relations de travail… plus encore, c’est avec nous même que nous avons à le manifester.

Vous pouvez toute une vie reprocher le jugement aux autres, rêver d’une vie sans jugement et pratiquer l’auto-jugement , quel cohérence de juger l’autre de ce qu’on n’est pas capable de faire pour soi-même ?

Vous avez le désir de mettre plus de joie dans votre vie, d’avancer vers le changement que vous souhaitez voir se réaliser, vous ne savez pas trop comment vous y prendre pour sortir de ce marasme et trouver des ressources?

Nous vous invitons à suivre l’un de nos prochains évènements consacré à la joie de vivre, à la motivation et au changement.

Je rencontre souvent des entrepreneurs et interviens dans des réseaux d’aide aux demandeurs d’emploi pour avancer sur la thématique du changement, je rencontre aussi des particuliers en couple ou célibataires qui aspirent à des changements je les invites à quelques points de vigilance.